Un saint homme

À propos

"- Allô ? Allô ? Anne ? C'est vous ? Oui, je reconnais votre voix... Elle n'est plus la même, plus grave, moins enfantine... Mais tout ce temps qui a passé... Je vous ai déjà appelée il y a une demi-heure, il y avait une machine, un répondeur, un truc, je n'ai pas laissé de message. Juste avant, j'avais entendu par hasard votre intervention à la radio. J'étais si stupéfait! Je conduisais, j'ai stoppé net et me suis arrêté dans le premier café. Un annuaire et vlan je vous appelle. J'ai repris la voiture et j'étais si ému que j'ai failli emboutir un arbre! Vous entendre, à la radio tant d'années après, vous ne pouvez imaginer le choc ! Et là, juste dans la façon dont vous avez dit "allô", je vous ai reconnue ! - Père Deau !"

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782072637360

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    337 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Support principal

    ebook (ePub)

Anne Wiazemsky

Anne Wiazemsky s'est fait connaître comme comédienne dès sa dix-septième année, tournant avec Bresson, Pasolini, Jean-Luc Godard, Marco Ferreri, Philippe Garrel des rôles aussi importants que ceux de La Chinoise ou de la jeune fille de Théorème, avant d'aborder le théâtre (Fassbinder, Novarina) et la télévision. Elle a écrit des nouvelles, Des filles bien élevées (Grand Prix de la nouvelle de la Société des Gens de Lettres, 1988), et de nombreux romans : Marim.é (1991), Canines (prix Goncourt des lycéens, 1993), Hymnes à l'amour (1996, prix RTL-Lire)... Elle a reçu le Grand prix de l'Académie française en 1998 pour Une poignée de gens, dont la suite, Aux quatre coins du monde, a paru en 2001. Elle a ensuite publié Sept garçons en 2002, puis Je m'appelle Élisabeth en 2004. Éditée dans la collection blanche, la plus grande partie de son oeuvre est également disponible en Folio.

empty